Rythmique 2 : on élève le niveau

Rythmique 2 : on élève le niveau

Après avoir vu les bases de la notation et les premiers rythmes, passons au niveau suivant : les coups qui remontent.

Pour sont-il si importants ?

Le principe à garder en mémoire est que la main rythmique est votre métronome. Vous comprenez donc bien que si elle s’arrête et qu’elle doit reprendre, il y a un risque de désynchronisation, exactement ce qu’il faut éviter.

Il faut alors bien voir que pour que la main redescende, il faut qu’elle remonte avant. C’est la raison pour laquelle sur les exemples rythmiques qui vont suivre, 2 lignes vont indiquer les coups de médiator :

  • ceux qui sont joués
  • ceux qui ne sont pas joué mais qu’il faut bien donner sans toucher les cordes

Pour que vous preniez bien conscience du travail, il ne faut pas jouer la ou les mesures une seule fois. En effet, c’est le bouclage entre la fin de la mesure et le début de la suivante qui va être important de bien mettre en place.

Allez, on commence.

Premiers exemples

On démarre simple mais efficace.

Que se passe-t-il ici ? Seuls sont jouer le premier et le troisième aller-retours. Le second et le quatrième ne sont pas joués. Pas joué mais la main fait bien son mouvement de métronome pour garder le tempo, pour rester dans le rythme, et ne pas avoir de retard sur le temps suivant.

On continue avec celui-ci :

Par rapport au précédent, 2 coups de médiator ont été ajoutés : sur le et avant le 3 et sur le 4. Les seuls coups non joués sont le 2 et le et après le 4 et le 1.

La rythmique « feu de camp »

On arrive ici sur la rythmique la plus souvent jouée :

rythmique feu de camp

On retrouve ici le premier temps séparé des autres. Le deuxième temps suivi du retour, et enfin 3 coups démarrant par un coup vers le haut, qui forme un groupe de 4 coups avec le premier temps de la mesure suivante :

rythmique feu de camp en boucle

Autres exemples à boucler

Pour travailler les coups vers le haut, voici un exercice qui part bien sur le premier temps mais qui n’a que des coups vers le haut mis à part lui :

Cet exemple doit absolument être joué en boucle pour bien sentir les 3 coups qui se suivent, en démarrant sur le « et » après le 4eme temps et qui est suivi par le premier temps et le « et » suivant.

Si vous ne jouez pas les sens vers haut comme prévu, c’est la désynchro assurée, alors faites bien attention à votre main.

La suite ?

Pour aller encore plus loin, nous allons attaquer les rythmique à base de double croches. Le plus gros du travail a été fait ici. Pour imaginer ce que donnerait une rythmique en double croches, imaginer simplement que le métronome (le vrai, pas votre main), pulse 2 fois moins vite.

Résultat : vous jouez 2 aller-retours par temps en, lieu et place d’un seul pour les exemples présentés jusqu’ici. Mais ceci est pour la prochaine publication.

Travaillez bien votre main, vos rythmiques et amusez vous à les utiliser sur un peu toutes les suites d’accords.

André RIHANI

Articles liés

Guitare rythmique 1 : la base et bien commencer

Guitare rythmique 1 : la base et bien commencer

Premiers rythmes à la main droite

Premiers rythmes à la main droite

No Comment

Laisser un commentaire