Mes Tutos Guitare

Infos pratiques pour le guitariste, débutant comme confirmé

Les modes

Les modes

Dans le parcours musical, après les gammes, on entend souvent parler des modes.
Les gammes, ça va, on comprend vite ce que c’est, mais en revanche, les modes, c’est nettement plus obscure.

Éclaircissons ça maintenant.

Rappels

C’est quoi une gamme

La page sur les gammes l’explique plus en détails mais je vais rappeler les points essentiels ici.

Une gamme est un ensemble de notes. Vous connaissez tous la gamme de Do :

Do Ré Mi Fa Sol La Si

C’est la gamme majeure de C.

Pour la suite, nous utiliserons la notation anglo-saxonne : C D E F G A B.

La gamme majeure est caractérisée par les intervalles entre ses notes :

2 2 1 2 2 2 1

Les accords de la gamme majeure

Avec les notes C D E F G A et B, on peut construire les accords suivants :

  • CM7
  • D-7
  • E-7
  • FM7
  • G7
  • A-7
  • B-7♭5

Il y a 4 types d’accords :

  • majeur (M7 et 7) en position I, IV et V
  • mineur (-7) en position II, II et VI
  • dominante (7) en position V
  • demi-diminué en position VII

Vous comprenez bien que jouer la gamme de C sur 2 accords majeurs ne sonnera pas de la même manière sur le premier et sur le second. De la même manière, jouer C majeur sur 2 accords mineurs sonnera différemment sur l’un et l’autre.

Par exemple, jouer la gamme de C majeur sur D-7 ne sonnera pas comme C majeur sur E-7. Chaque accord de la gamme possède une relation particulière avec la gamme dont il est issu.

Un mode : définition

Un mode est le nom donné à la relation, la sonorité d’un accord lorsqu’il est joué sur une gamme donnée (celle dont il est issu ou pas). La note de référence est celle de l’accord joué.

Exemple : les accords D-7 et E-7 dans la gamme de C

L’accord de D-7 est constitué des notes D, F, A et C.

Les autres notes de la gamme de C ont un rapport (un intervalle) précis avec la tonique de l’accord : D

  • E : la neuvième
  • G : la onzième juste
  • B : la treizième majeure

Pour le E-7, dont les notes sont E, G, B et D, le reste des notes forment les intervalles suivants :

  • F : la neuvième mineure
  • A : la onzième juste
  • C : la treizième mineure

Comparons tout ça :

On comprend bien que jouer C majeur sur D-7 ne sonnera pas du tout comme jouer C majeur sur E-7 car les intervalles ne sont pas les mêmes, les notes d’extensions sont différentes, et donc, les couleurs apportées par la gamme de C sur D-7 et sur E-7 seront différentes.

Les modes de la gammes majeure

Ceci étant dit, il est clair que nous avons autant de façons de faire sonner une gamme majeure qu’il y a d’accords dans cette gamme, c’est-à-dire 7 façons de sonner. Voici les noms donnés à ces manières de faire sonner un accord avec la gamme majeure :

  • C majeur sur CM7 : c’est le mode ionien
  • C majeur sur D-7 : c’est le mode dorien
  • C majeur sur E-7 : c’est le mode phrygien
  • C majeur sur FM7 : c’est le mode lydien
  • C majeur sur G7 : c’est le mode mixolydien
  • C majeur sur A-7 : c’est le mode aéolien
  • C majeur sur B-7♭5 : c’est le mode locrien

Pour aller plus loin

Cette page est une présentation rapide du concept de mode. Chacun des modes va être décrit dans sa propre page.

Nous parlons des modes de la gamme majeure ici, mais ce n’est pas la seule gamme, et donc ce ne sont pas les seuls modes.

Les modes des gammes mineures harmonique et mélodique offrent des modes très particuliers et très utiles, car, comme le vous le savez maintenant, chaque mode est une couleur qu’on donne à un accord.

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé(e) de la parution de ces articles ou suivez moi sur facebook ou twitter pour être informé en temps réel de l’activité du site.

Aucun Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.