Simplifier les accords grâce aux renversements

Simplifier les accords grâce aux renversements

Tout d’abord, nous avons défini et montré ce que sont les renversements. Puis, nous avons mis en applications sur des grilles simples, plus plus longues.

Voyons maintenant comment les renversements peuvent simplifier des accords qui peuvent paraître difficiles.

Quelques exemples d’accords

Vous avez déjà vu des grilles avec des accords comme D-7♭5, EM7#11 ? Ce sont des accords de 4 notes.

Si on découpe ces 4 notes en 3 + 1, on peut se retrouver avec un accord de 3 notes avec une basse. Cette basse ne fait pas partie de l’accord de 3 notes, sinon, ça serait un renversement.

L’exemple le plus simple

Vous avez déjà vu l’accord C/A ? Si on regarde les notes, on a C, E et G pour le C, et A pour la basse.

En réorganisant tout ça, en partant de la basse A : A C E G => A-7

On note aussi cet accord C6 car c’est un C avec la sixte (13° aussi) A. Jouons donc un C avec une basse de A :

3 5 C / A C / A

D’autres exemples

Tous les exemples ici seront avec comme basse C, pour pouvoir les reconstruire plus facilement.

Remarquez bien comment les triades sont séparées des basses.

II/C comme D/C

Cet accord, un de mes préféré est une triade avec la septième à la basse. Les notes sont, pour notre exemple, C D F# et A :

3 5 7 9 D / C => C13#11 D / C => CM13#11

bIII / I comme Eb/C

Cet accord est composé de C Eb G Bb soit C-7 :

3 5 7 9 Eb / C => C-7 Eb / C => C-7

III/I comme E/C

Cet accord contient :

  • la triade majeure de E : E, G# et B
  • la basse de C

Si on rapporte tout à C : C E G# B, on obtient un CM7 avec une quinte augmentée, notée CΔ+ :

3 5 7 9 E / C => CM7#5 E / C => CM7#5

donc, si vous voyez un accord augmenté, pensez le comme ceci : la basse de votre accord avec un accord majeur basé sur la tierce majeur. Comme :

  • F#/D => DΔ+
  • B/G => GΔ+

V/I comme G/C

Ici, les notes sont C G B D, soit un CM7 sans tierce mais avec une 9 :

3 5 7 9 G / C => CM9 sans tierce G / C => CM9 no 3

Pour aller plus loin

Une des suites dans l’étude des renversements, les accords de dominantes secondaires, pour faire ressortir des basses chromatiques et des accords hors de la gamme. Ces accords apportent couleurs et énergie à la progression et il faut donc les étudier pour augmenter son vocabulaire.

A quel point avez-vous trouvé cet article utile ?

Clickez sur une étoile pournoter cet article

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Encore aucune note ! Soyez le premier à noter cet article.

Comme vous trouvez cet article utile...

Nous suivre sur les média sociaux !

Nous sommes d&eacutes;solé que cet article ne vous est pas été utile !

Aidez nous à améliorer cet article !

Dites nous comment améliorer cet article :

André RIHANI

Articles liés

Guitare rythmique 3 : comment jouer les rythmiques en doubles croches

Guitare rythmique 3 : comment jouer les rythmiques en doubles croches

Gamme exotique : la gamme chinoise

Gamme exotique : la gamme chinoise

Guitare rythmique 2 : on élève le niveau

Guitare rythmique 2 : on élève le niveau

Travailler la penta II : travail et plans sur 2 cordes

Travailler la penta II : travail et plans sur 2 cordes

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

vingt + dix-neuf =