fallback-image

La gamme Hirajoshi (pentatonique du Japon) : 1 – les positions

Les gammes habituelles, c’est bien. Mais pour sortir un peu de sa zone de confort, des sonorités standards, les gammes exotiques permettent une grande variété de couleurs et d’utilisation.

Commençons avec la première : la gamme Hirajoshi, une gamme pentatonique du Japon.

Les intervalles et les notes de la gamme Hirajoshi

La gamme Hirajoshi est une gamme pentatonique. Elle contient donc 5 notes, et donc aussi 5 intervalles :

2 1 4 1 4

Étudions ici les accords que cette gamme autorise et les couleurs que cette gamme peut apporter à chacun d’eux.

Appliquons cette gamme en C

Pour analyser cette gamme, commençons simplement en C, pour ne pas avoir trop d’altérations. Ce choix nous permettra de voir beaucoup plus vite les différences avec la gamme majeure et donc les couleurs apportées sur chacun des accords.

L’accord de C

Pour le premier accord, les notes de la gamme de C hirajoshi nous donne les intervalles :

  • C : la fondamentale
  • D : la neuvième, 2 demi-tons plus loin
  • Eb : la tierce mineure
  • G : la quinte
  • Ab : la sixte mineure

Avec une tierce mineure, cet accord est donc mineur. Avec une neuvième et une treizième mineure, l’accord est C-9/b13.

La note qui va colorer cet accord est justement cette b13, qui est à un demi-ton de la quinte, une note fondatrice de l’accord. Cette note va donner une couleur mineure prononcée à l’accord. Ce mode renforce le son éolien de l’accord mineur.

L’accord de D

Quel est l’accord de D dans cette gamme ? Recherchons d’abord la fonction de chacune des notes :

  • D : la fondamentale
  • Eb : la neuvième mineure (diminuée pour certain)
  • G : la quarte
  • Ab : la quinte diminuée
  • C : la septième mineure

C’est un accord diminuée (par la quinte), avec une septième mineure.

La sonorité sera sombre, en s’en doute déjà. La neuvième mineure accentue ce côté sombre, oriental voire métal.

Si nous devions chiffrer cet accord, ce serait un D7sus4b5b9. Un peu compliqué comme accord avec des utilisations assez rares : passons le.

L’accord de Eb

La fonction des notes :

  • Eb : la fondamentale
  • G : la tierce majeure
  • Ab : la quarte
  • C : la treizième
  • D : la septième majeure

Cet accord devrait bien sonner : il est majeur, avec une quarte et une treizième, un bon EbM7/11/13. Seule la quarte aura une couleur particulière venant perturber la tierce majeure. La treizième, elle vient accentuer ce côté majeur.

l’accord de G

  • G : la fondamentale
  • Ab : la neuvième mineure
  • C : la quarte
  • D : la quinte juste
  • Eb : la treizième mineure

Particulier, cet accord n’a pas de tierce. La neuvième et la treizième sont mineures. La quarte et la quinte sont quant à elles justes.

Gsus4 (b9, b13) : la couleur sera phrygienne avec cette b9 très colorée.

L’accord de Ab

  • Ab : la fondamentale
  • C : la tierce majeure
  • D : la quarte augmentée
  • Eb : la quinte juste
  • G : la septième majeure

On a droit ici à un bel accord de AbM7#11, accord à la couleur lydienne garantie grâce à la septième majeure et la quarte augmentée.

La gamme en C sur le manche partant de C


3 5 7 9 Gamme C Hirajoshi position I C Hirajoshi position I

En partant de la seconde, D


3 5 7 9 12 Gamme C Hirajoshi position II C Hirajoshi position II

En partant de la tierce mineure, Eb


3 5 7 9 12 15 Gamme C Hirajoshi position III C Hirajoshi position III

Partant de la quinte


3 5 Gamme C Hirajoshi position IV C Hirajoshi position IV

Partant de la sixte mineure


3 5 7 9 Gamme C Hirajoshi position V C Hirajoshi position V

Conclusion

Cette gamme pentatonique permet de souligner quelques couleurs intéressantes.

De base, sur la première note, la couleur sera mineur, classique, sans autre particularité.

Si par contre, cette gamme est jouée dans son 3ème mode, c’est-à-dire C hirajoshi sur Eb forcera la couleur ionienne (gamme majeure) de l’accord.

Sur la quinte (C hirajoshi sur Gsus4) aura ces couleurs b9 et b13 : du phrygien mais sans tierce.

Enfin sur Ab, c’est la couleur lydienne qui ressort : la septième majeure et la quarte augmentée sont là et bien soulignées.

Pour aller plus loin

Les gammes exotiques sont nombreuses et offrent des couleurs toutes plus intéressantes les unes que les autres.

A quel point avez-vous trouvé cet article utile ?

Clickez sur une étoile pournoter cet article

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Encore aucune note ! Soyez le premier à noter cet article.

Comme vous trouvez cet article utile...

Nous suivre sur les média sociaux !

Nous sommes d&eacutes;solé que cet article ne vous est pas été utile !

Aidez nous à améliorer cet article !

Dites nous comment améliorer cet article :

André RIHANI

Articles liés

Gamme exotique : la gamme chinoise

Gamme exotique : la gamme chinoise

La gamme pentatonique sur 2 cordes

La gamme pentatonique sur 2 cordes

La gamme pentatonique en 3 étapes simples : étape III

La gamme pentatonique en 3 étapes simples : étape III

La gamme pentatonique en 3 étapes simples : étape I

La gamme pentatonique en 3 étapes simples : étape I

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dix-huit − 10 =