Les modes : comment s’en servir

Les modes : comment s’en servir

Après avoir définit ce qu’est un mode et surtout, ce que ce n’est pas.
Puis avoir vu comment les caractériser.
Avoir fait un point théorique pour mieux les comprendre, il est temps de voir comment les utiliser dans notre jeu.

Quand les utiliser

Pour qu’un mode s’exprime, il lui faut de la place. Il faut donc un accord qui dure suffisamment longtemps pour pouvoir placer l’accords puis les notes modales.

Une autre situation est dans une cadence modale : c’est-à-dire une suite d’accords fait pour faire sonner le mode voulu.

Nous avons vu dans l’article précédent que jouer 2 accords majeurs successifs font sonner les modes :

  • lydien si vous jouez le degré II puis le I comme dans « D – C » (peu importe l’ordre si la basse reste sur C : le son lydien ne ressortira que mieux lors du passage sur le D)
  • mixolydien si vous jouez le degré I puis le II comme dans C – D (idem, l’ordre importe peu si la basse reste sur la note D)

Voici un backing track en D mixolydien :

Quelques idées pour faire sonner les modes

Comme précisé dans la page qui donne les caractéristiques des modes, chaque mode possède 1 voire 2 notes caractéristiques. Pour que le mode sonne, il faut jouer ces notes sur l’accord qu’on veut faire sonner modal.

Par exemple, pour le mode lydien, la note caractéristique est la quarte augmentée. Par exemple, pour un accord de C qu’on veut faire sonner lydien, il faut faire sonner sa quarte augmentée, c’est-à-dire la note F#. On la trouve naturellement dans l’accord de D majeur (D F# A). En insistant sur le F# lorsque vous jouer sur l’accord de C, vous accentuerez le son lydien du mode.

Un backing track pour tester le mode de E lydien :

Pour aller plus loin

Les modes sont une source inépuisable d’inspiration pour le compositeur et pour l’improvisateur. Les couleurs qu’ils apportent sont comme les couleurs pour un peintre : pleins de nuances, de forces et de variétés. Libre à vous de les tester, les utiliser et les intégrer à votre jeu.

Les modes sont présents dans tous les types de gammes, pas que pour la gamme majeure. Vous imaginez alors toutes les sonorités qu’il est possible d’avoir, juste avec nos 7 notes ?

Rendez-vous dans la dernière partie pour explorer une autre manière de jouer avec les modes.

Articles liés

Les renversements pour jouer modal

Les renversements pour jouer modal

Les modes : aller encore plus loin

Les modes : aller encore plus loin

Les modes : un peu de théorie pour les maîtriser tous

Les modes : un peu de théorie pour les maîtriser tous

Caractéristiques des modes et comment les faire sonner

Caractéristiques des modes et comment les faire sonner

Aucun Commentaire