Les arpèges M7 par groupe de cordes

Les arpèges M7 par groupe de cordes

Si vous avez vu la page sur les triades, vous aurez envie de prolonger avec les arpèges. On va travailler les arpèges par groupes de cordes. De cette manière, vous pourrez les rapprocher des triades, et passer de l’un à l’autre très facilement. On va beaucoup parler de renversements, alors si vous ne voyez pas ce que c’est, passez voir la page dédiée aux renversements avant de revenir sur cette page.

Rappels sur les arpèges

Les arpèges sont des accords de 4 sons. On peut les voir comme une triade à laquelle on ajoute une septième. L’accord peut être majeur, mineur ou diminué. La septième peut être majeure ou mineure (et diminuée dans de très rares cas).

Ici, il ne sera question que de l’arpège M7, c’est-à-dire un accord majeur avec une septième majeure également.

Les arpèges en C majeur

Groupe I

Commençons par la forme serrée, en partant de la tonique C en corde de G case 5 :

3 5 7 CM7 forme serrée groupe I CM7

Une forme plus restreinte pour le premier renversement, en partant de la tierce majeure, le E corde de G case 6

3 5 7 9 CM7 1er renversement groupe I CM7 1er renversement

En démarrant de la quinte, on a droit à un bel écart :

3 5 7 9 12 15 17 CM7 2ème renversement groupe I CM7 2ème renversement

Et on finit en resserrant un peu tout ça en partant de la septième majeure corde de G case 4, un B :

3 5 CM7 3ème renv. CM7 3ème renversement

Groupe II

Pour le groupe II, on garde le même principe en passant en revue les 4 renversements.

Pour la forme serrée, partant de C corde de D case 10. On a un enchaînement annulaire-majeur-index en case 10-9-8, suivie d’une petite extension en case 12 avec le petit doigt. On voit bien ici la triade de C suivie de la septième majeure :

3 5 7 9 12 CM7 forme serrée groupe II a CM7

Une autre manière de le jouer est de faire d’abord l’écart C-E encorde de D, case 10 et 14, puis un petit barré case 10 pour jouer les notes G et B :

3 5 7 9 12 15 CM7 forme serrée groupe II b CM7

Premier renversement, en partant de E :

3 5 7 9 12 15 CM7 1er renversement Gr II CM7 1er renversement

Deuxième renversement en partant de G :

3 5 7 9 CM7 2ème renversement Gr II CM7 2ème renversement

Troisième renversement :

3 5 7 9 CM7 3ème renversement Gr II CM7 3ème renversement

Groupe III

3 5 CM7 serré GIII a CM7

3 5 7 CM7 serré GIII b CM7

Premier renversement :

3 5 7 CM7 1er renversement Gr III CM7 1er renversement

Deuxième renversement :

3 5 7 9 CM7 2ème renversement Gr III CM7 2ème renversement

Troisième renversement

3 5 7 9 12 15 CM7 3ème renversement Gr III CM7 3ème renversement

Groupe IV

3 5 7 9 CM7 serré GIV a CM7

3 5 7 9 12 CM7 serré GIV a CM7

Premier renversement

3 5 7 9 12 CM7 1er renversement Gr IV CM7 1er renversement

deuxième renversement

3 CM7 2ème renversement Gr IV CM7 2ème renversement

Troisième renversement

3 5 7 9 CM7 3ème renversement Gr IV CM7 3ème renversement

Utilisation de l’arpège M7

De par sa constitution,cet arpège collera d’office sur les accords M7, puisqu’il ne fait que reprendre les notes de l’accord.

Pour qu’il apporte des couleurs, il faut l’utiliser sur un autre accord que celui de sa tonique.

Sur un accord majeur

Prenons l’accord de C majeur, constitué des notes C, E et G, et voyons quelles couleurs pouvons nous lui donner en utilisant les arpèges M7 en partant d’une autre note que C.

DM7 sur C majeur

Jouer l’arpège du degré II revient à ajouter les notes D, F#, A.

Les couleurs sont alors :

  • D : la neuvième
  • F# : la quarte augmentée et sa couleur lydienne
  • A : la treizième

Cet arpège apportera une couleur moderne à l’accord de CM7.

L’arpège de la quinte : VM7

Sur un accord de CM7, jouer l’arpège de GM7 fera entendre les notes : G, B, D et F#, soit les couleurs :

  • G : la quinte qui est dans l’accord
  • B : la M7
  • D : la neuvième
  • F# : la quarte augmentée, qui apporte aussi la couleur lydienne à l’accord de CM7

Sur un accord mineur

Ca peut sembler bizarre de jouer un arpège majeur sur nu accord mineur, mais pas du tout. Voila quelques exemples

Prenons un accord de A- pour notre exemple.

L’arpège bIIIM7

En jouant l’arpège M7 basé sur la tierce mineure, c’est-à-dire l’arpège de CM7 sur un accord de Am, les couleurs ajoutées sont :

  • C : la tierce mineure de A-
  • E : la quinte de A-
  • G : la septième de A-
  • B : la neuvième de A-

L’arpège bVIIM7

Jouer l’arpège de l’accord M7 sur de la septième mineure apporte les couleurs suivantes :

  • G : la septième
  • B : la neuvième
  • D : la onzième
  • F# : la treizième

La note qui va vraiment colorer l’accord de A- est la treizième : la note F#.

En tant normal, la treizième d’un accord mineur est une treizième mineure. Ici, en augmentant la treizième, on donne une couleur dorienne à l’accord mineur. Couleur intéressante.

Pour aller plus loin

Et pourquoi pas de pas voir les autres arpèges ? Ils sont en préparation.

A quel point avez-vous trouvé cet article utile ?

Clickez sur une étoile pournoter cet article

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Encore aucune note ! Soyez le premier à noter cet article.

Comme vous trouvez cet article utile...

Nous suivre sur les média sociaux !

Nous sommes d&eacutes;solé que cet article ne vous est pas été utile !

Aidez nous à améliorer cet article !

Dites nous comment améliorer cet article :

André RIHANI

Articles liés

Guitare rythmique 3 : comment jouer les rythmiques en doubles croches

Guitare rythmique 3 : comment jouer les rythmiques en doubles croches

Gamme exotique : la gamme chinoise

Gamme exotique : la gamme chinoise

Guitare rythmique 2 : on élève le niveau

Guitare rythmique 2 : on élève le niveau

Travailler la penta II : travail et plans sur 2 cordes

Travailler la penta II : travail et plans sur 2 cordes

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 × 4 =