L’armature / l’armure : ce que c’est et comment la lire

L’armature / l’armure : ce que c’est et comment la lire

Cet élément essentiel de toute partition, ce premier bout de partition est souvent zappé, juste aperçu malgré son importance.

Essayons de lui rendre son importance.

De quoi parle-t-on ?

Au tout début de la partition, on trouve des sigles, des chiffres et parfois des # ou des b, sont placés là pour être vus et lus.

image 15

Qu’y trouve-t-on ?

On a une clé, une pulsation, une gamme et une mesure rythmique, rien que ça.

La clé

Dans notre exemple, on voit une clé de sol. Cette information nous indique quelles sont les notes sur la portée.

De bas en haut, les lignes correspondent aux notes : E pour la plus basse, puis G, B, D et enfin F pour la plus haute.

Le tempo / la pulsation

On voit en haut une noire avec un « =100 ». C’est notre pulsation. Cette indication nous informe que le morceau doit être joué à 100 temps par minute. Un peu moins de 2 temps par seconde mais plus de 1 par seconde. C’est la vitesse du morceau.

Le type de rythme

On voit ensuite dans note exemple un 3 sur un 4. Il faut qu’on explique un peut ce que c’est.

Le chiffre du haut indique le nombre d’unité de temps. Celui du bas indique la valeur de l’unité de temps. Cette unité de temps est définie en fraction de ronde, qui fait 4 temps.

Donc, un 1 indique 4/1 temps, soit une unité de 4 temps.
Un 2 indique 4/2 temps, soit 2 temps, une blanche.
Un 4 indique 4/4 temps soit 1 temps, l’unité est alors la noire

Ici, on a 3 sur 4. On a donc, dans chacune des mesures, 3 unités de 1 temps chacune, soit 3 temps.

Si on avait eu un 8, et un 12 en haut, cela aurait correspondu à du 12/8. Le 8 indique alors un demi temps et l’unité aurait été la croche. Comme on a 12 unités, on aura donc 3 demi-temps par temps, c’est du ternaire mais on en reparlera une autre fois.

La tonalité

Comme on a vu que les lignes et interlignes correspondent à des notes, les altérations posées dessus les impactent directement.

Dans notre exemple, on a 2 # : un sur le F, et l’autre sur le C#.

Ceci nous indique (cf le cycle des quintes) que la gammes et D majeur/B mineur.

Ces altérations concernent toute la partition. Donc à chaque fois que vous voyez un F ou un C, il faudra pensez F# et C#.

L’armature est-elle figée ?

Le plus souvent, oui. Pourquoi ? Parce que si l’armature change, c’est qu’une des informations vu plus haut change à ce moment là. Donc, on change la pulsation, la tonalité, la lecture des note ou alors la façon dont sont comptés les temps. Et ce genre de modification s’entend généralement.

Mais elle peut changer qui on veut changer de tonalité, de pulsation ….
La nouvelle armature reste valable jusqu’à la fin du morceau ou une nouvelle armature.

Pour aller plus loin

Dans le thème de la lecture, vous pouvez voir le cycle des tierces pour retrouver tous les accords de n’importe quelle gamme. Pour comprendre la notation des accords cette page vous indiquera les principaux.

A quel point avez-vous trouvé cet article utile ?

Clickez sur une étoile pournoter cet article

Note moyenne / 5. Nombre de votes :

Encore aucune note ! Soyez le premier à noter cet article.

Comme vous trouvez cet article utile...

Nous suivre sur les média sociaux !

Nous sommes d&eacutes;solé que cet article ne vous est pas été utile !

Aidez nous à améliorer cet article !

Dites nous comment améliorer cet article :

André RIHANI

Articles liés

Guitare rythmique 3 : comment jouer les rythmiques en doubles croches

Guitare rythmique 3 : comment jouer les rythmiques en doubles croches

Gamme exotique : la gamme chinoise

Gamme exotique : la gamme chinoise

Guitare rythmique 2 : on élève le niveau

Guitare rythmique 2 : on élève le niveau

Travailler la penta II : travail et plans sur 2 cordes

Travailler la penta II : travail et plans sur 2 cordes

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

11 + 4 =