L’accord M7

L’accord M7

Pour définir une tonalité, plusieurs possibilités s’offrent à vous, et jouer l’accord M7 fait partie des meilleurs manières.

Construction de l’accord

Cet accord, qui pose la tonalité, est constitué des notes fondatrice de la gamme, à savoir :

  • la tonique
  • la tierce majeure
  • la quinte juste
  • et la sensible, la septième majeure

Les notes d’extension

Voilà, on a les notes de bases de notre accord M7.

Pour lui donner de la couleur, il reste à voir quelles sont les autres notes qu’il est possible de lui ajouter, sans ajouter de tension qui viendrait destabiliser notre accord et notre tonialité.

Il reste 3 notes :

  • la neuvième
  • la onzième
  • la treizième

La neuvième

Cette note peut avoir 3 états :

  • juste
  • diminuée
  • augmentée

Pour les cas diminuée et augmentée, la neuvième apporte une tension à notre accord :

  • avec la tonique pour la neuvième diminuée
  • avec la tierce majeure pour la neuvième augmentée

Il reste la neuvième juste, qui est bien équilibrée entre la tonique et la tierce majeure et qui apporte une couleur sans trop de tension

La onzième

Cette note d’extension n’a que 2 états :

  • juste
  • augmentée

La onzième juste est très dissonante car elle accroche trop fort la tierce majeure, et a tendance a vouloir prendre la place de la tonique, ce qui n’est pas ce qui est souhaité.

La onzième augmentée, bien que juste sous la quinte, apporte de la dynamique à l’accord. C’est aussi la quinte de la septième, qui fait que cette note sonne déjà dans l’accord M7.

La onzième, comme note d’extension de l’accord M7 doit alors être augmentée pour être valable.

La treizième

2 états ici aussi pour la treizième :

  • majeure
  • mineure

La treizième majeure est parfaitement positionnée entre la quinte et la septième majeure, elle est parfaite pour l’accord M7.

La treizième mineure, elle, vient accrocher la quinte juste, et peut, dans certains contextes harmonique, passer.

Les notes caractéristiques

Cet accord et caractérisé par 2 notes :

  • la quarte (nommée aussi onzième)
  • la septième majeure

La septième majeure précise bien que l’accord est majeur, et bien majeur avec la septième majeure également, contrairement à l’accord de dominante qui possède les mêmes notes sauf la septième qui est mineure pour l’accord de dominante.

La quarte, elle caractérise les2 accords M7 de la gamme majeure, en position I et IV.

En position I, la quarte est juste, quant elle est augmenté pour l’accord IV.

Donc, avec un accord M7 précisant la tonique de la gamme, les notes cdaractéristiques sont la quarte et la septième majeure.

Attention : notes caractéristiques est aussi parfois synonyme de notes à éviter car elles peuvent sonner trop colorées.

Quelques positions de l’accord M7

Pour commencer

Ce sont les positions pour CM7 mais vous pouvez les transposer facilement en faisant coïncider la tonique (la note en rouge) avec la note voulue.

Par exemple, pour jouer la position du 4° diagramme pour l’accord de F#, il faut que la note sur la corde de E grave soit un F#, c’est-à-dire en case 2.

Quelques accords M7 enrichis

Et si on ajoutait une neuvième à notre accord M7 ? Voilà ce qu’il est possible d’obtenir :

Avec une treizième majeure :

Pour aller plus loin

On ne fait qu’effleurer les accords M7 mais cela donne une bonne vision de comment jouer cet accord.

Nous verrons les accords mineurs 7, qui ont une très forte présence dans la musique.

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des prochaines publications et ne rater aucun article 😉

Articles liés

Cours de guitare 2020-2021

Cours de guitare 2020-2021

Peter Gunn Theme

Peter Gunn Theme

La gamme pentatonique sur 2 cordes

La gamme pentatonique sur 2 cordes

Dictionnaire d’accords : Les accords de dominante

Dictionnaire d’accords : Les accords de dominante

Aucun Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.