La gamme pentatonique en 3 étapes simples : étape I

La gamme pentatonique en 3 étapes simples : étape I

Cette première étapes dans cette série de 3 sur la maîtrise de la gamme pentatonique va se focaliser sur :

  • la connaissance des positions
  • être à l’aise avec les passages d’une position à l’autre

Le premier point est une connaissance verticale de la gamme (le jeu en position que tout guitariste connait), pouvoir jouer la gamme n’importe où sur le manche.
Le second point est une connaissance horizontale, moins connue mais qui donne une maîtrise de la gamme sur tout le manche en facilitant les passages d’une position à une autre

Les avantages de la gamme pentatonique

Cette gamme, en plus de n’avoir que 5 notes différentes, possède la propriété de pouvoir être facilement jouée en positions simples avec 2 notes par corde (et être utilisée en tapping mais on verra ça plus tard).

Jouer la gamme pentatonique en 2 notes par corde crée des positions faciles à retenir et donc à apprendre, et comme il n’y a que 5 notes différentes, il n’y a que 5 positions à connaître.

Voyons les tout de suite.

Le jeu vertical : les positions

Vous les connaissez peut-être déjà, je les rappelle ici juste pour que les choses soient bien claires. Quand je parle de gamme pentatonique, c’est la gamme pentatonique majeure. Lorsqu’il s’agit de la gamme pentatonique mineure, je préciserai systématiquement. Ce sont les mêmes gammes, c’est juste que les positions ne sont pas numérotées en partant de la même base.

Dans les diagrammes présentés sur ce site, les notes en rouge correspondent à la tonique du diagramme en question. Il suffit de faire coïncider cette note avec la tonique de votre choix pour que ce diagramme vous donne la position voulue.

Position I

Pour cette première position, le placement des diogts est le suivant :

  • le majeur joue la tonique sur la corde de E grave
  • le petit doigt, 2 cases plus loin sur la même corde
  • corde de A avec l’index et le petit doigt
  • Corde de D idem, comme pour la corde de A : index et petit doigt
  • corde de G avec index et annulaire
  • corde de B avec majeur et petit (résistez à l’envie de jouer avec l’index et le majeur en déplaçant la main, c’st mauvais pour le repérage)
  • corde de E aigu comme la corde de B

Position II

Cette position, si elle est jouée en respectant la règle du “1 doigt par case” impose un petit démanché lors du passage de la corde de G à la corde de B.
Pas très gênant, et je préconise de ne pas céder à la tentation de tout jouer avec l’index et le majeur, et de bien respecter la règle.

Position III

Cette position correspond au C du système CAGED. Bien que très ressemblante à la position 5, elle est moins utilisée mais utile à connaître.

Position IV

Cette position simple avec juste 2 intervalles qui se répètent par groupe de 2 cordes :

  • majeur – petit doigt 2 fois
  • index – petit doigt 2 fois
  • majeur – petit doigt 2 fois

Position V

Bon, on ne va pas se mentir, quand on parle de pentatonique, la plupart du temps c’est de la pentatonique mineure qu’il s’agit, c’est-à-dire de cette position :

Elle est super simple à retenir, il n’y a que 2 écarts à retenir et aucun démanché :

  • index – petit doigt
  • 3 fois index annulaire
  • 2 fois index petit-doigt

Le jeu horizontal

Lorsqu’on apprend une gamme, il faut connaître les positions, et c’est très bien, mais par seulement. Il est important, pour ne pas être limité à une portion du manche, de savoir passer fluidement d’une position à une autre, ce qui permet ainsi d’élargir l’éventail de notes et augmenter l’amplitude entre la note la plus basse et la plus haute.

Comment faire ?

En passant d’une position à l’autre

Il faut déjà bien visualiser une chose : dans une position donnée, la deuxième note de chaque corde est la première de la corde dans la position suivante.

Par exemple, on est sur la position V et on veut aller vers la position suivante, la position I.
Il faut, en arrivant sur la deuxième note d’une corde, la considérer comme la première de la position suivante. Autre possibilité, c’est de glisser de l’index vers la deuxième note, et penser position I.

Ici, pas très compliqué, on n’a qu’un note de la position V avant d’aller sur la position I parce qu’on change sur la corde de E grave.

Changer de position sur la corde de A :

Pour bien le réaliser, il faut démarrer la position V et en arrivant sur la corde de A, faire un slide avec l’index de la case 5 à la case 7, pour se retrouver dans la position I et du coup continuer la position I.

En jouant sur 2 cordes

Une fois qu’on connait les positions de la gamme pentatonique, il est assez simple de visualiser l’enchainement des positions en se resteignant à un groupe de 2 cordes.

Par exemple, pour les 2 premières cordes :

Vous avez un exemple d’utilisation de ce genre de pattern dans le morceau “eye of the world” d’Andy JAMES :

  • au milieu du morceau avec une montée en sextolet avec répétitions de notes sur les cordes D et G
  • le dernier plan avec une montée en sextolet aussi sans répétition de notes sur les cordes de B et E

Pour les corde B et E :

Pour les cordes G et B :

Pour les cordes D et G :

Pour les cordes A et D :

Pour les cordes E et A :

Avec des patterns de 5 notes sur 2 cordes

Cette façon de voir la pentatonique permet de facilement créer des plans et de les déplacer vers l’aigu ou le grave, en gardant le même doigté, le même plan. Très pratique.

On aura 2 notes sur la première corde et 3 sur la suivante, et inversement, 3 sur la première et 2 sur la suivante.

Partant de la tonique

Le premier schéma est à mon sens plus facile à utiliser du fait que les 2 cordes qui se répètent ont plus de cases en commun. Ceci rend la position plus facile à retenir et à jouer.

Partant de la seconde
Partant de la tierce

Comme pour le schéma démarrant de la tonique, c’est le second ici qui est plus simple à jouer et à apprendre.

Partant de la quinte
Partant de la sixte

Conclusion

Cette première partie, consacrée à la connaissance des positions et de certains enchaînements est déjà un beau morceau et ouvre des portes sur d’autres façons d’utiliser la gamme pentatonique, de créer des plans et de pouvoir les déplacer facilement.

Dans la partie suivante, nous utiliserons cette gamme et ces positions dans les situations de jeu habituelles et nous verrons quelques automatismes à prendre pour rester dans la tonalité et éviter les fausses notes.

Pour aller plus loin

Jouer sur 2 cordes, et pourquoi sur 3 cordes comme ceci :

ou avec des sauts de cordes, saut de notes ….
Imagination, on se lance.

Articles liés

Cours de guitare 2020-2021

Cours de guitare 2020-2021

Peter Gunn Theme

Peter Gunn Theme

L’accord M7

L’accord M7

La gamme pentatonique sur 2 cordes

La gamme pentatonique sur 2 cordes

Aucun Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.